La lettre d'information du réseau Agter

The association AGTER runs an international network of people, exchanging and thinking together how to improve the governance of land, water and natural resources.The network selects and makes information available but it also formulates suggestions and alternatives to face the current great challenges. This quaterly newsletter is presenting the latest information available on our website : www.agter.asso.fr.

21 April 2018

Large irrigation projects and farming models

by Hubert Cochet

Most of the large irrigation projects that are currently promoted by public authorities and funders (often in a public/private partnership mode) are meant to contribute to development of both enterprise-agriculture and family agriculture while they institutionalize de facto a kind of agricultural dualism.

While this dualism mainly expresses a power relationship it also carries multiple wrong meanings and it reveals a huge misunderstanding of real agricultural economy. Against all odds some people continue to oppose “commercial agriculture” and family agriculture as if family farmers had not been for very long time, part of the commercial trade and as is a significant part of their production were not intended for sale… And they continue to oppose private investors (meaning private as in “private sector”) and family farmers as if those were not private actors themselves and prone to invest.

Further more, those projects whose “private” component relies on large size holdings, often dedicated to one single production, heavily using synthetic inputs and exclusively run with employed manpower are built on two assumptions that are seldom questioned:

1/ Those large holdings are supposedly more performing economically … which still remains to be demonstrated on a case-by-case basis, …and by the way which are the criteria that would be used to measure this “performance”? Ability to conquer market shares abroad (the famous “competitiveness”)? Financial profitability of invested capital? Added value creation? Manpower productivity? Land productivity? Job creations?

2/ Those investors bring capital to the agriculture sector and this capital is highly needed. But is it really working capital? Which type of capital and how? When?

However, putting an end to those senseless oppositions –commercial versus familial, private sector v/s family agriculture – and questioning the two above assumptions enables to highlight the fundamental differences between those two types of agriculture:

A contractor – or a shareholder – who invests capital into agriculture rather than into another economy sector, first looks at financial profitability of his investment, that means the capacity of his investment to pay the shareholders. Therefore productivity of work has to be increased (especially thanks to motorization) and costs shall be reduced as much as possible knowing that in this type of farming relying exclusively on paid manpower, work is considered as a cost… It is then mandatory to reduce the wage bill: reduce the manpower, increasing flexibility and insecurity of workers, pressure for lowering salaries, and so on… Financial efficiency can then be achieved but more seldom economic efficiency, if you measure the later in terms of value added or land productivity (net value added per hectare). Regarding value distribution, it is always done at the expense of workers and employment.

On the other hand in family agriculture, agricultural income is contrariwise what counts most. This revenue (the share of the added-value that belongs to the producer, as well as the possible subsidies) is sustaining his family and enabling him to invest in order to increase his capital. Family farmers too will then look at increasing productivity of their works; but work is not a cost as such. What one tries to reduce is its drudgery not its monetary cost! Those farmers’ interest is then both to increase productivity of work and to ensure that the largest part of the added-value is used to pay family work and to improve the working tool, an objective that meets the interest of the community: more wealth creation, especially by surface unit, and a value distribution that fosters employment and investment.

Hubert Cochet is a professor at Chair of Comparative agriculture at AgroParisTech and a founding member of AGTER.

Miscellaneous

The questions raised by Hubert Cochet in his editorial are central to the works in which numerous AGTER members are currently involved. In the previous newsletter we informed about the collective thinking exercise of the ”Land and Development” Technical Committee, that is co-animated by AGTER and SCAFR–Land of Europe and that addresses the evolution of agricultural structures worldwide as well as the setting of young farmers. The upcoming sessions shall take place in July and, based on case studies, they will enable a cross analysis of this topic according to the way the issue is raised in very contrasted contexts including irrigated areas.

On top of this work stream, we also find the recent (and still on-going) works regarding public-private partnerships for irrigation in Sahelian Africa and to the relations between family agriculture and agribusiness in Ivory Coast (re irrigated agriculture but also the plantation economy). Part of the results of those studies shall be presented soon during the “Rencontres des Etudes Africaines en France” (meeting of African studies in France) that shall take place in Marseille, July 9 to 12. AGTER will actually be part of the panel named “Entrepreneurial agricultures and family agricultures in sub-Saharan Africa: forms, links and development models”. Full composition of the panel is to be found here.

While waiting for the results of discussions that will appear out of all those sessions and that we will share with you, please enjoy the following selection of articles and videos.

article(s) French  Spanish English  - video French  Spanish English 

article(s)

Conférence Internationale sur la Réforme Agraire et le Développement Rural ICARRD 2006. Vidéo synthèse

9 September 2018, by Paolo Groppo

24 août 2018. Grenoble. AGTER coorganise un module à l’université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens

21 August 2018, by l’équipe d’agter
L’université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens a lieu cette année à Grenoble, du 22 au 26 août 2018. Pour arriver sur le campus: Adresse du bâtiment Stendhal : 1080 avenue Centrale, 38400 St-Martin-d’Hères. En sortant de la gare, les deux lignes de tramway que vous pouvez emprunter sont les lignes A et B ; prenez la ligne B, direction «Gières - plaine des sports». L’arrêt de tramway auquel descendre est «Bibliothèques universitaires». Progeamme complet de l’Univ. d’été Vous (...)

Histoires divergentes d’une convergence sous tension. Les réformes foncières vers la propriété privée dans quatre pays du Mékong (Birmanie, Cambodge, Laos et Viêt-Nam)

24 July 2018, by Christian Castellanet, Marie Mellac

Payer pour l’environnement? Le mécanisme REDD+ et les Paiements pour Services Environnementaux permettront-ils de s’attaquer aux causes sous-jacentes de la déforestation?

24 July 2018, by Alain Karsenty, Aurélie Vogel, Christian Castellanet, Sylvain Angerand

Le bail emphytéotique à Madagascar est-il une vente de la patrie ?

17 July 2018, by Collectif TANY

Bulletin d’information AGTER Juin 2018. Grands projets d’irrigation et modèles agricoles

9 July 2018, by Hubert Cochet

Newsletter AGTER # 42 FR

Enjeux fonciers et modèles de développement dans les périmètres irrigués en Afrique de l’Ouest

14 June 2018, by Samir El Ouaamari, Amel Benkahla, Sandrine Vaumourin

Nous vous proposons de revenir sur la note de synthèse rédigée par AGTER et le GRET à la suite de ces mêmes journées thématiques organisées par le CTFD et le COSTEA.

Les places relatives des agriculteurs familiaux, des entreprises agricoles et de l’Etat dans l’accès aux ressources : quels systèmes d’acteurs pour quel accès a l’eau et aux terres ?

14 June 2018, by Clémentine Rémy

Ce document à été présenté en juin 2017 à Montpellier dans le cadre des Doctoriales de l’irrigation du Comité Scientifique et Technique Eau Agricole (COSTEA) financé par l’AFD et au sein duquel AGTER anime un axe de réflexion sur le foncier irrigué). A partir de l’analyse d’un projet d’irrigation mené par la Banque Mondiale en Zambie, Clémentine Rémy, doctorante à AgroParisTech, s’interroge sur les possibilités et modalités de coexistence de systèmes de production agricole familiaux et entrepreneuriaux sur un même territoire ainsi que sur l’intérêt de telles coexistences pour le développement de l’agriculture familiale. En d’autres termes : est-il possible de promouvoir un modèle agricole familiale par l’introduction d’exploitations agricoles entrepreneuriales sur un même territoire? Est-il possible de faire coexister et se renforcer deux modèles de production agricoles concurrents vis-à-vis des terres, de la ressource en eau, du marché et des soutiens publics?

Efficience et efficacité économique de l’usage de l’eau agricole par les agricultures familiales

14 June 2018, by Michel Merlet, Frédéric Apollin, Patricia Toelen, Yves Richard

Nous nous permettons également de revenir sur une publication de la Commission Agriculture et Alimentation (C2A) de Coordination Sud, réalisée il y a quelques années sur les formes d’utilisation et de valorisation de l’eau agricole par les agricultures familiales à partir de divers travaux de recherches dont ceux menés par AGTER au Pérou et au Nicaragua.

Sept fiches de synthèse pour découvrir les principaux enseignements de l’Étude régionale sur les marchés fonciers ruraux en Afrique de l’Ouest et les outils de leur régulation.

13 June 2018, by Philippe Lavigne Delville, Jean-Philippe Colin, Ibrahima Ka, Michel Merlet, Vincent Basserie

En quelques pages, les principales questions abordées par l’Étude commanditée par l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), réalisée par l’IPAR, avec la participation de l’IRD et d’AGTER

Séquestration du carbone dans les sols / la végétation et questions foncières : les liens avec l’environnement institutionnel et les politiques publiques

14 May 2018, by Michel Merlet, Mamadou Cissokho, Geneviève Michon, Sebastien Treyer, Marie Mellac, Olivier Ducourtieux, Olivier Ducourtieux

Contributions de la 3e table ronde de l’atelier sur la séquestration du carbone et le foncier, organisé par le Comité Technique Foncier et Développement et l’initiative 4 pour 1000 (4‰) avec l’appui de la Banque Mondiale. Paris, 13 et 14 décembre 2017. L’initiative 4‰ ne doit pas se limiter à une somme de petits projets, elle a un caractère transcendant en ce qu’elle reconnaît la nature de commun mondial qu’ont les sols. Les implications au niveau de l’analyse foncière sont considérables: 1/ la propriété exclusive et absolue du sol n’est pas compatible avec la reconnaissance de celui-ci comme commun mondial, nécessaire à la survie de l’humanité. Il faut trouver les moyens de faire respecter les droits de l’humanité en rapport avec la fixation du carbone. 2/ la reconnaissance de droits à des collectivités pour que puissent se mettre en place des systèmes de gouvernance aux différentes échelles, locale, régionale, nationale, plurinationales, mondiale. Cela passe par des moyens qui peuvent être variés, fiscalité, interdictions de certaines pratiques, régulation des différents marchés, etc. L’initiative 4‰ doit permettre de contribuer à l’évaluation des politiques, et d’aller vers des mesures contraignantes pour tout ce qui concerne la gouvernance du foncier et des ressources naturelles et le climat.

Disputatio entre Michel Merlet et Michel Petit sur l’avenir de la petite exploitation familiale. Animateur : Jean-Christophe Paoli

14 May 2018

La petite exploitation agricole est-elle une chance pour le développement économique et social ou au contraire le révélateur d’une situation de déséquilibre, qu’il faut résorber au profit de la grande exploitation agricole avec salariés ?

Grande production ou petite production ? La « question agraire » aujourd’hui

14 May 2018, by Michel Merlet

Après avoir analysé les avantages et les inconvénients de la grande production et de la production paysanne en 1899 dans "La question agraire", Kautsky considérait que l’industrialisation de l’agriculture et la prolétarisation des paysans étaient inévitables et constituaient une étape nécessaire pour construire le socialisme. Si jusqu’à la fin du XXe siècle, ses prévisions ne se sont confirmées que dans les pays dont les États avaient organisé avec violence la collectivisation de l’agriculture, et pas du tout dans les pays occidentaux, les évolutions agraires récentes semblent enfin lui donner raison. Toutefois, le développement du capitalisme agraire et des grandes entreprises à salariés ne vient pas de son efficacité à créer des richesses par ha ni des emplois, mais de sa capacité à capturer des rentes de différentes natures.

Bulletin d’information AGTER avril 2018. La terre, ni individuelle, ni collective : un commun

22 April 2018, by l’équipe d’agter

Newsletter AGTER # 41 FR

ZAD de NDDL : Après le geste de dialogue du mouvement, le gouvernement doit mettre fin aux menaces !

21 April 2018

Communiqué du 21 avril 2018 d’Organisations de la Société Civile

Cent noms pour une Zone d’Agriculture Durable à Notre-Dame-Des-Landes

20 April 2018

Alors qu’à Notre-Dame-des-Landes, la ferme des cent noms est tombée, de nombreuses personnalités politiques, associatives, syndicales ou universitaires demandent «l’arrêt immédiat des interventions policières et l’ouverture d’un vrai dialogue qui permette dans le respect de la loi l’élaboration de conventions individuelles, mais aussi collectives».

Cet appel du 12 avril reste malheureusement toujours d’actualité aujourd’hui. Nous le reprenons ici et vous invitons à rejoindre les très nombreux signataires.

Les dernières évolutions dans l’accès au foncier en Afrique de l’Ouest. Une co-publication FAO & AGTER

12 April 2018, by Sidy Ba

Ce document de synthèse a été élaboré dans le cadre du Forum Mondial sur l’accès à la terre (FMAT 2016). Il a été rédigé par un producteur agricole qui est aussi Secrétaire Général du Cadre de Concertation des Producteurs d’Arachide (CCPA) et Membre du Conseil d’Administration du Conseil National de Concertation et de Coordination des Ruraux (CNCR), Sénégal.

Entretien avec Omar Bessaoud sur les Communs

11 April 2018, by Omar Bessaoud, Martine Antona

L’enjeu aux XIXe et XXe siècles est celui du contrôle des communautés dont la terre est la base matérielle : contrôler, segmenter, partager puis privatiser ce qui était commun et faisait l’objet de pactes et de contrats entre les tribus et à l’intérieur des tribus, entre clans et familles élargies, et entre individus. L’enjeu aujourd’hui est économique. L’expansion des marchés a changé la donne. Ces terres font l’objet de convoitises pour leur mise en valeur. (…). Les États qui avaient une attitude bienveillante vis-à-vis des communautés rurales optent aujourd’hui pour les investisseurs privés. L’on assiste à la rupture d’un consensus historique entre les États et les communautés rurales …

Entretien avec Étienne Le Roy sur les communs

25 March 2018, by Etienne Le Roy, Sigrid Aubert

"… Repartir des communs, c’est à dire repartir des modalités de partage telles qu’elles se réalisent au quotidien, c’est une extraordinaire occasion de reconstruire une société de la base vers le haut, et non pas d’imposer un modèle du haut vers le bas … " Entretien avec un anthropologue du droit, membre d’AGTER, réalisé dans le cadre du chantier de réflexion sur les communs organisé par le Comité Technique Foncier et Développement (AFD, MEAE).

Entretien avec Philippe Lavigne Delville sur les communs

25 March 2018, by Philippe Lavigne Delville, Martine Antona

Philippe Lavigne, socio-anthropoloque, membre d’AGTER, travaille depuis plus de vingt ans sur la gouvernance des ressources naturelles. Pour lui, l’intérêt de l’approche sur les communs, par delà les réflexions sur les modes d’utilisation du milieu naturel, c’est "le besoin de penser en dehors de la dichotomie État/marché et en dehors du diktat du marché et de la propriété individuelle" qui "témoigne d’une volonté de dépasser la logique néolibérale de concurrence de tous contre tous, et le double processus de concentration des richesse dans un petit nombre de mains au prix de l’exclusion du plus grand nombre". Entretien réalisé dans le cadre du chantier de réflexion sur les communs organisé par le Comité Technique Foncier et Développement (AFD, MEAE).

Entretien avec Robert Levesque sur les communs

25 March 2018, by Sigrid Aubert, Robert Levesque

"… pour moi, un commun est un écosystème dont l’humain est partie prenante. (…) Il faut que [le politique investisse] la gestion des ressources naturelles pour retrouver des équilibres entre les communautés et leurs milieux de vie." Entretien avec un agronome, membre d’AGTER, réalisé dans le cadre du chantier de réflexion sur les communs organisé par le Comité Technique Foncier et Développement (AFD, MEAE).

Vingt personnalités donnent leur point de vue sur les Communs. Regards sur le foncier No 3

25 March 2018, by François Bousquet, Martine Antona, Sigrid Aubert, Camila Toulmin

Dans le cadre du Chantier sur les Communs initié par le Comité technique «Foncier & développement» (2016 - 2017), auquel ont participé plusieurs membres d’AGTER, des entretiens avec des personnes sélectionnées ont été menés. Cet article en offre un analyse synthétique.

Retour sur un débat historique: Organiser la production sur les terres de la réforme agraire : production individuelle ou coopératives de production ?

16 March 2018, by Michel Merlet

Avec ce retour sur les expériences et les débats des années 1980 et 1990 en Amérique centrale autour des formes d’organisation à privilégier dans les périmètres de réforme agraire, on retrouve des questions qui sont toujours d’actualité. L’individuel et le collectif sont indissociables, ils font partie d’une même réalité contradictoire. Les formes d’articulation entre les deux sont diverses et en évolution constante.

Les rencontres des amis de François de Ravignan sur le thème du partage. 11/12 nov. 2017. Intervention de M. Merlet : "la terre, un commun"

28 February 2018

Description des rencontres, et lien vers la session sur "la terre, un commun". Ce que l’on appelle la propriété privée, du latin « privare » (sortir du commun), ce sont des choses que l’on a pris à une communauté et que l’on a transformé en biens individuels.


Conferencia Internacional sobre Reforma Agraria y Desarrollo Rural ICARRD 2006. Video de sintesis

9 September 2018, by Paolo Groppo

La organización económica de los pequeños y medianos productores. Presente y futuro del campo mexicano

14 August 2018, by Hector Robles

Mujeres rurales y campesinas: la reproducción social ante los desafíos del contexto actual Un artículo del dossier « Contracorriente: el desafío femenino » (Revista de Análisis de la Realidad Nacional. IPNUSAC. Guatemala)

10 August 2018, by Ana Patricia Castillo Huertas

Ecología política del modelo conservacionista de las concesiones forestales comunitarias en la Reserva de la Biósfera Maya

9 August 2018, by Pablo Prado, Julio Gustavo López

Seminario FAO sobre gobernanza responsable de la tenencia de la tierra en Guatemala

9 August 2018
La FAO organizó en la ciudad de Guatemala los 1 y 2 de agosto 2018 el Seminario sobre gobernanza responsable de la tenencia de la tierra en Guatemala, en un esfuerzo conjunto entre la Organización de las Naciones Unidas para la Alimentación y la Agricultura (FAO), la Secretaría de Asuntos Agrarios (SAA), el Registro de Información Catastral (RIC), el Fondo de Tierras y el Ministerio de Agricultura. El seminario buscaba "identificar los elementos centrales que el país necesita para avanzar en la (...)

Newsletter AGTER Junio 2018. Grandes proyectos de regadío y modelos agrícolas

9 July 2018, by Hubert Cochet

Newsletter # 42 ES

Newsletter AGTER Abril 2018. La tierra no es ni individual ni colectiva, es un bien comun

9 July 2018, by El equipo de AGTER

Newsletter # 41 ES

Eficiencia y eficacia económica del uso del agua agrícola por parte de la agricultura familiar

14 June 2018, by Michel Merlet, Frédéric Apollin, Patricia Toelen, Yves Richard

Nos permitimos retomar aqui una publicación de la Comisión Agricultura y Alimentación (C2A) de Coordination Sud, de algunos años atrás, que trata de las formas de uso y de valorización del agua agrícola por las agriculturas familiares a partir de varios trabajos de investigación, entre los cuales unos de AGTER en Peru y en Nicaragua.

Agricultura de regadío y generación de alimentos, riqueza y empleo: ¿Qué lugar para la agricultura familiar en el Delta del rio Senegal?

14 June 2018, by Samir El Ouaamari, Mathilde Fert, Léa Radzik, Nadège Garambois

Este artículo fue presentado en forma de poster el marco del coloquio internacional « El futuro de la alimentación y retos de la agricultura para el siglo XXI » organizado por Initiatives in Critical Agrarian Studies (ICAS) y el International Institute of Social Studies (ISS) del 24 al 26 de abril de 2017 en la ciudad de Vitoria. Resume los principales resultados de los trabajos conducidos por AGTER y AgroParisTech en el Delta del Senegal bajo el auspicio del COSTEA, Comité Scientifique et Technique Eau Agricole.

El acceso a la tierra en América Latina Informe continental del FMAT 2016. Una copublicación FAO & AGTER

12 April 2018, by Michel Merlet, Fernando Eguren, Eduardo Baumeister

Este documento ha sido preparado en el marco del Foro Mundial sobre el Acceso a la Tierra por 3 especialistas que son a la vez miembros de AGTER. Ofrece una síntesis de los estudios más recientes de la FAO y de FLACSO sobre el tema agrario y una interpretación de las evoluciones recientes de las estructuras agrarias en el continente.

Mirando hacia atras para avanzar: ¿Como organizar la producción en las tierras de reforma agraria? Producción individual y producción colectiva

16 March 2018, by Michel Merlet

Las experiencias y los debates de los años 1980 y 1990 en América central sobre las formas de organización a promover en los perimetros de reforma agraria siguen siendo de actualidad. Lo individual y lo colectivo forman parte de una misma realidad contradictoria. Las articulaciones entre ambos son diversas y evolucionan permanentemente.

Guía de acción para la consulta a pueblos indígenas: conceptos y prácticas a considerar

9 March 2018, by Carlos Camacho-Nassar

Para el Observatorio de Derechos Indígenas y Cambio Climático en América Central, la consulta en los términos que establece la legislación internacional tiene una importancia estratégica para la acción climática. No es un plebiscito ni un referendo, es una práctica de democracia participativa intercultural que forma parte del ejercicio del derecho de autodeterminación de los pueblos indígenas y asegura compromisos por parte del Estado a corto, mediano y largo plazo.


International Conference on Agrarian Reform and Rural Development ICARRD 2006. Video synthesis

9 September 2018, by Paolo Groppo

Convergence under pressure. Different routes to private ownership through land reforms in four Mekong countries (Myanmar, Cambodia, Laos, Vietnam)

24 July 2018, by Christian Castellanet, Marie Mellac

Paying for the environment? Can the REDD+ mechanism and the Payments for Environmental Services (PES) tackle the underlying causes of deforestation?

24 July 2018, by Alain Karsenty, Aurélie Vogel, Christian Castellanet, Sylvain Angerand

Newsletter AGTER EN June 2018. Large irrigation projects and farming models

9 July 2018, by Hubert Cochet

Newsletter AGTER # 42 EN

Newsletter AGTER April 2018. The land: neither individual nor collective, but a common

9 July 2018, by The AGTER team

Newsletter # 41 EN

Economic efficiency and effectiveness of agricultural water use in family farming

14 June 2018, by Michel Merlet, Frédéric Apollin, Patricia Toelen, Yves Richard

We here revive a publication of the Coordination Sud’s Commission on Agriculture and Food (C2A), produced a few years ago on the "Economic efficiency and effectiveness of agricultural water use in family farming", partly based on studies led out by AGTER in Peru and Nicaragua.

Large-scale or small-scale production in agriculture? The “agrarian question” today

14 May 2018, by Michel Merlet

In “The Agrarian Question” (1899) Kautsky analyzed the advantages and disadvantages of large-scale production and peasant production. He considered that the industrialization of agriculture and the proletarianization of the peasants were inevitable …

Land reform experiences. Some Lessons from across South Asia A Research Document Prepared for the WFAL 2016. FAO & AGTER

12 April 2018, by Ramesh Sharma, Praveen K Jha

Clearly, what is at stake is a model of development that is inclusive, rather than exclusive. (…) Both the state and international agencies have to come to terms with the fact that their policies will fail to survive if they continue to benefit the few at the expense of the majority. To make international economic policies and civil society ‘work for all,’ new paradigms that include all, need to be developed. The voices of citizens from across the globe show that alternatives to prevailing policies exist and can be created. It is this shared global experience that has, hopefully, revealed to us a variety of possibilities and lessons for the future of land reform.

video

Marginalisation économique et exclusion sociale de la paysannerie sierra-léonaise. Conférence d’Augustin Pallière

27 July 2018, by Augustin Pallière

Enjeux fonciers et modèles de développement sur les périmètres irrigués. Le cas du Sénégal

14 June 2018, by Samir El Ouaamari

Le 2 et 3 mai 2017, se sont tenues 2 journées de réflexion sur les problématiques relatives au foncier irrigué et aux modèles de développement sur les grands périmètres irrigués publics ouest-africains. Ces journées ont été organisées à l’initiative du Comité technique « Foncier et Développement » (CTFD), du Comité scientifique et technique sur l’eau agricole (Costea) et du Pôle foncier de Montpellier. Elles ont eu lieu au Jardin tropical du bois de Vincennes, à Nogent-sur-Marne. Nous vous proposons ici une sélection des vidéos de la journées concernant le contexte sénégalais.

FMAT 2016. Entretien avec Massa Kone (Porte-parole de la Coalition Malienne contre l’Accaparement des Terres (CMAT) au Mali)

3 March 2018

Interview du Secrétaire Général de l’Union des Associations et des Coordinations d’Associations pour le Développement et la Défense des Droits des Démunis et porte-parole de la Coalition Malienne contre l’Accaparement des Terres (CMAT) au Mali. Il revient dans cette vidéo sur les centaines de milliers d’hectares d’accaparements fonciers dans la zone de l’Office du Niger au Mali, sur la Caravane ouest-africaine pour la terre, l’eau et les semences de mars 2016, et sur la nécessité de faire converger les luttes contre l’accaparement des terres partout dans le monde.


FMAT 2016. Entrevista con Pedro Arojo (Diputado de Podemos, Provincia de Zaragosa, España). Cambios radicales son necesarios para la gobernanza de los bienes comunes

3 March 2018

El eminente académico español que trabaja sobre los ecosistemas acuáticos explica aquí porque tenemos que operar cambios radicales, promover la seguridad alimentaria, la sostenibilidad de los ecosistemas acuáticos, la gobernanza de los bienes comunes. Es necesario desmitificar los grandes proyectos hidráulicos que, en nombre de la « nueva productividad », expulsan a las comunidades tradicionales e introducen procesos de colonización para el agro-business. La solución pasa por el control de los recursos por las comunidades.


WFAL 2016. Interview with Doung Samphors, Star Kampuchea, Cambodia

3 March 2018

Interview with the Deputy Executive Director of Star Kampuchea Cambodia, at the World Forum on Access to Land (WFAL), 2016 (Valencia, Spain).

For any information : agter@agter.org
45 bis, avenue de la Belle Gabrielle - 94736 NOGENT SUR MARNE CEDEX - FRANCE
Tél. : +33(0)1 43 94 72 74 / +33(0)1 43 94 72 96

To unsuscribe : newsletter-en-unsubscribe@agter.org