- -
 
Agter
 
La terre
L´eau
Sols, plantes et animaux
Espace rédacteurs
version imprimable
rechercher
plan du site
nous contacter
mentions légales

 
 
rien

Inscription au bulletin d'information AGTER en 3 langues












  • FR EN ES

*facultatif

puce L'AFDI sollicite AGTER pour appuyer sa réflexion sur la course au foncier.
Samuel L’Orphelin

Après la publication du rapport de l’association GRAIN [1], fin 2008, la thématique de l’accaparement des terres dans le monde est devenu un sujet largement débattu, notamment dans les milieux agricoles.

L’AFDI (Agriculteurs Français et Développement International), au regard de son expérience et de son mandat, s’est donc logiquement penché sur la question afin de mieux comprendre les enjeux cachés derrière ces opérations commerciales et de trouver une réponse appropriée à ce phénomène.

PDF - 202.5 ko
CR de la formation AFDI sur la course au foncier

La réflexion a donc d’abord commencée avec une formation en interne organisée le 6 mai 2009 pour informer les différentes acteurs intéressés et commencer à se positionner. Cette formation, « La course au foncier dans les pays en développement », a été animée par différents interlocuteurs :

- Jean-Pierre Jacob, qui a apporté un regard anthropologique sur la gestion foncière spécifique à l’Afrique de l’Ouest et la confrontation entre gestion coutumière et gestion héritée de la période coloniale.

- Jean-Philippe Colin, qui a exposé les enjeux de la sécurisation foncière, les difficultés à appréhender les différents types de droits fonciers et les outils nécessaires de régulation

- Deux membres d’AGTER, Clara Jamart et Samuel L’Orphelin, pour faire le point sur les achats massifs de terre dans le monde et mieux comprendre les motivations des différents acteurs.

Ces interventions ont permis d’apporter des éclairages différents sur le sujet, que vous pouvez retrouver ici. S’en est suivi un riche débat avec les personnes présentes dans la salle pour affiner la compréhension du phénomène, déconstruire les a priori et dégager des perspectives réalistes pour assurer une sécurisation de la ressource foncière.

Cette journée de formation a permis de soulever de nombreuses questions et mis en avant la nécessité de poursuivre les réflexions collectives sur les achats massifs de terre à l’étranger.

L’AFDI a donc décidé de réinscrire ce sujet, mais cette fois, à l’ordre du jour de son assemblée générale du 25 juin 2009.

PDF - 972.1 ko
CR Table ronde AFDI Juin 2009. [fr]

Une table ronde a été organisée avec la participation de 7 intervenants ayant travaillé sur le sujet au nord et au Sud, dont Michel Merlet, directeur d’AGTER.

Cette table ronde a été l’occasion de démontrer la volonté des investisseurs de capturer une nouvelle rente foncière, sans considération pour l’agriculture locale, l’environnement ou l’intérêt général. Les différents témoignages ont permis de montrer que les investissements déjà effectués n’ont pas ou peu profité aux populations locales, en particulier les paysans. De plus, les procédures d’achat ou de location de grandes quantités de terre sont généralement opaques et il est donc nécessaire de renforcer la transparence du processus, notamment aux yeux des locaux.

Enfin, les enjeux étant multiples et la thématique complexe, il est indispensable de mettre en place des régulations adaptées pour éviter des contreparties sociales ou environnementales trop lourdes. Ces discussions se sont finalement conclues sur la pertinence de l’agriculture familiale, dans le sens où elle permet de répondre efficacement au défi du changement climatique et de la faim dans le monde et donc de la nécessité de mobiliser la société civile pour une veille active et un plaidoyer défendant l’intérêt général et les droits des populations.

Vous trouverez joints à cet article les comptes-rendus de ces réunions et le compte-rendu de la table ronde, aussi disponibles sur le site de l’AFDI.



[1] GRAIN, Main basse sur les terres agricoles en pleine crise alimentaire et financière, Octobre 2008, 13 p., http://www.grain.org/briefings/?id=213

 
 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________

AGTER. Adresse : 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle, 94736 NOGENT SUR MARNE CEDEX, FRANCE

Téléphone : +33(0)1 43 94 72 59 / +33(0)1 43 94 72 96
E-mail : agter@agter.org   Flux RSS Flux RSS
 
-   -