- -
 
 
La terre
L´eau
Sols, plantes et animaux
Espace rédacteurs
version imprimable
rechercher
plan du site
nous contacter
mentions légales

 
 
rien

Inscription au bulletin d'information AGTER en 3 langues












  • FR EN ES

*facultatif

articles
puce Payer pour l'environnement ? Le mécanisme REDD+ et les Paiements pour Services Environnementaux permettront-ils de s'attaquer aux causes sous-jacentes de la déforestation ?
Alain Karsenty, Aurélie Vogel, Christian Castellanet, Sylvain Angerand


puce Séquestration du carbone dans les sols / la végétation et questions foncières : les liens avec l'environnement institutionnel et les politiques publiques
Geneviève Michon, Mamadou Cissokho, Marie Mellac, Michel Merlet, Olivier Ducourtieux, Olivier Ducourtieux, Sebastien Treyer

Contributions de la 3e table ronde de l’atelier sur la séquestration du carbone et le foncier, organisé par le Comité Technique Foncier et Développement et l’initiative 4 pour 1000 (4‰) avec l’appui de la Banque Mondiale. Paris, 13 et 14 décembre 2017. L’initiative 4‰ ne doit pas se limiter à une somme de petits projets, elle a un caractère transcendant en ce qu’elle reconnaît la nature de commun mondial qu’ont les sols. Les implications au niveau de l’analyse foncière sont considérables : 1/ la propriété exclusive et absolue du sol n’est pas compatible avec la reconnaissance de celui-ci comme commun mondial, nécessaire à la survie de l’humanité. Il faut trouver les moyens de faire respecter les droits de l’humanité en rapport avec la fixation du carbone. 2/ la reconnaissance de droits à des collectivités pour que puissent se mettre en place des systèmes de gouvernance aux différentes échelles, locale, régionale, nationale, plurinationales, mondiale. Cela passe par des moyens qui peuvent être variés, fiscalité, interdictions de certaines pratiques, régulation des différents marchés, etc. L’initiative 4‰ doit permettre de contribuer à l’évaluation des politiques, et d’aller vers des mesures contraignantes pour tout ce qui concerne la gouvernance du foncier et des ressources naturelles et le climat.

>>> Lire l´article en entier...


puce Entretien avec Omar Bessaoud sur les Communs
Martine Antona, Omar Bessaoud

L’enjeu aux XIXe et XXe siècles est celui du contrôle des communautés dont la terre est la base matérielle : contrôler, segmenter, partager puis privatiser ce qui était commun et faisait l’objet de pactes et de contrats entre les tribus et à l’intérieur des tribus, entre clans et familles élargies, et entre individus. L’enjeu aujourd’hui est économique. L’expansion des marchés a changé la donne. Ces terres font l’objet de convoitises pour leur mise en valeur. (…). Les États qui avaient une attitude bienveillante vis-à-vis des communautés rurales optent aujourd’hui pour les investisseurs privés. L’on assiste à la rupture d’un consensus historique entre les États et les communautés rurales …

>>> Lire l´article en entier...


puce La foresterie communautaire. Regards croisés sur les expériences du Cameroun et du Guatemala
Marta Fraticelli, Michel Merlet

Regards croisés sur la gestion communautaire des forêts au Cameroun et au Guatemala, une étude menée par AGTER avec des organisations de petits exploitants forestiers de ces deux pays. Les analyses et les leçons de 3 ans de travail.

>>> Lire l´article en entier...


puce Organisation communautaire et action collective. Comment créer ou renforcer les capacités pour la gouvernance collective des ressources communes ?
Juan Girón

Comment créer ou renforcer les capacités des habitants pour la gouvernance collective des ressources communes  ? Le regard et les réflexions de l’ancien sous-directeur de l’Association des Communautés Forestières du Peten (ACOFOP - Guatemala), après un voyage d’étude dans les forêts du Cameroun organisé par AGTER.

>>> Lire l´article en entier...


puce Reconnaître des systèmes de gestion des droits collectifs de la terre et des ressources naturelles dans des contextes légaux divers, afin de penser des stratégies innovatrices adaptées à chaque situation
Sergio Dionisio

Suite au voyage d’études dans les forêts du Cameroun organisé par AGTER auquel il a pris part, l’ancien sous-directeur de l’association de foresterie communautaire du Guatemala (Ut’z Che’) démasque ici l’omnipotence d’un droit de propriété unique et absolu qui nie l’existence de droits multiples. Tant au Guatemala qu’au Cameroun, ce sont les instances de gouvernance locales et territoriales qu’il faut renforcer ou créer si elles n’existent pas.

>>> Lire l´article en entier...


puce Vers la construction d'un cadre analytique et opérationnel sur les communs


puce Initiative « 4 pour 1000 » : soyons vigilants ! - Note de la CCD et de la C2A (octobre 2015)
Coordination Sud


puce Comment protéger efficacement nos forêts sans renforcer les pressions commerciales sur la terre ?
Clara Jamart


puce L'aquaculture au service de la souveraineté alimentaire ?
Pauline Vuarin


puce La pêche artisanale et la libéralisation des échanges.
Pauline Vuarin


puce Principales transformations des droits d'accès aux ressources halieutiques et de la gestion des ressources de la pêche.
Pauline Vuarin


puce Gestion durable de la pêche





 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________

AGTER. Adresse : 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle, 94736 NOGENT SUR MARNE CEDEX, FRANCE

Téléphone : +33(0)1 43 94 72 59 / +33(0)1 43 94 72 96
E-mail : agter@agter.org   Flux RSS Flux RSS
 
-   -