- -
 
Agter
 
La terre
L´eau
Sols, plantes et animaux
Espace rédacteurs
version imprimable
rechercher
plan du site
nous contacter
mentions légales

 
 
rien

Inscription au bulletin d'information AGTER en 3 langues












  • FR EN ES

*facultatif

puce
La lettre d'information du rseau Agter

La lettre d'information du rseau Agter

L'association AGTER anime un rseau international de personnes, qui changent et rflchissent ensemble l'amlioration de la gouvernance de la terre, de l'eau et des ressources naturelles. Le rseau met disposition de tous une slection d'informations et travaille la formulation de propositions et d'alternatives face aux grands dfis actuels. Ce bulletin trimestriel vous prsente les dernires informations proposes sur notre site www.agter.asso.fr.

La lettre du 10 octobre 2014

Editorial du 13 octobre 2014. La controverse autour de la ferme des 1000 vaches : cest dun autre modle de dveloppement, reposant sur lagriculture familiale et lagro-cologie, dont nous avons besoin !

par

Jacques Loyat

En France, une exploitation agricole sur quatre est une ferme laitire. Avec 49 vaches pour un troupeau moyen, 2 personnes travaillant sur une ferme et 7 emplois induits, la ferme franaise est reste taille humaine, grce aux politiques agricoles et foncires de laprs guerre. La Surface Agricole Utile moyenne est de 95 ha, dont 69% de surfaces fourragres. Rparties sur tout le pays, les fermes franaises participent au maintien de lconomie, de lemploi, et aussi des paysages en milieu rural.

Pourtant, on observe une baisse continue et relativement rgulire du nombre dexploitations laitires en France depuis 1984 et linstauration des quotas laitiers. La hausse de la rfrence moyenne par exploitation sacclre ces dernires annes. De 318 477 litres au niveau national en 2010, cette moyenne masque une trs forte htrognit, la rfrence pouvant atteindre jusqu plus de 2 millions de litres dans certaines exploitations.

Jusquo cette restructuration peut-elle aller ? En 2005, les rfrences moyennes dpassaient dj 700 000 litres par exploitation au Danemark et au Royaume-Uni. Aux Etats-Unis, plus de 50 % de la production est ralise dans des exploitations de plus de 500 vaches et de nombreuses exploitations de plus de 1000 vaches ont t mises en place. Lhorizon o des rendements dcroissants viendraient limiter la taille optimale des exploitations semble constamment sloigner.

Et cest l quil faut replacer le projet de ferme des 1000 vaches, en rupture avec le modle franais dagriculture familiale. Le promoteur du projet est un entrepreneur la tte dun groupe du BTP (btiment et travaux publics). Lui-mme et sa famille, qui dtiennent 100% de lentreprise, sont classs par le magazine Challenges dans les 400 premires fortunes franaises.

Le projet rsulte de lassociation de producteurs pour mettre en commun leurs quotas laitiers et constituer progressivement le futur cheptel laitier. La ferme se situe prs dAbbeville dans la Somme. Cest une table construite pour mille vaches laitires, associe un btiment pour loger les 750 gnisses de renouvellement du troupeau. Elle produirait du lait un prix cass, et les djections iraient servir de carburant dans un norme mthaniseur les transformant en gaz. Le digestat (rsidu de la mthanisation) serait pandu sur prs de trois mille hectares de terres.

Les motifs pour sopposer ce projet ne manquent pas. Selon la Confdration paysanne : Ce systme fait pression sur les terres, avec pour consquence de geler le march foncier et dempcher les installations de jeunes agriculteurs. Le lait produit est annonc 270 la tonne, alors que le prix actuel est de lordre de 350 et que les exploitants laitiers sont dans une situation trs difficile. Ce nouveau prix accrotrait encore la pression conomique et ferait disparaitre de nombreuses exploitations qui ne pourront pas rsister cette concurrence. Leffet sur lemploi serait ngatif : une dizaine demplois crs alors quun nombre quivalent de vaches laitires en systme traditionnel ncessiterait plus de 40 emplois. Le digestat liquide rpandu sur les champs alentour pourrait tre entran vers la mer par le ruissellement, et atteindre notamment la Baie de Somme, un espace naturel encore indemne et qui abrite la rserve de Marquenterre. Le bien-tre des vaches sera un vu pieux. Pour viter les pidmies dans un troupeau aussi concentr, il faudra user largement dantibiotiques et dautres mdicaments. La rentabilit du projet dpend largement daides publiques : prix subventionn du rachat du biogaz produit par le mthaniseur ; aides linvestissement de construction du mthaniseur ; primes agricoles dans le cadre de la PAC ; attribution de marchs publics de collecte des dchets verts. A terme, en France, 2.500 fermes usines pourraient produire autant que les 75.000 fermes laitires actuelles.

Lassociation de riverains baptise Novissen (Nos villages se soucient de leur environnement) mne une campagne contre ce quelle appelle la ferme usine. Ses arguments rejoignent ceux de la Confdration Paysanne, tout en insistant videmment sur les consquences pour lenvironnement, la sant humaine et animale.

On est loppos de lagriculture agro-cologique dans la mesure o celle-ci nest pas fonde sur des intrants, mais sur des interactions entre tous les organismes vivants qui constituent un cosystme. Dans le cas de la ferme des 1000 vaches, au contraire, lexploitation est trs peu en lien avec son milieu, les animaux en « zro pturage » sont loin des conditions de bien tre et lexploitation aura recours des importations massives daliments du btail.

Saisi notamment par la Confdration paysanne et Novissen, le tribunal administratif dAmiens a finalement valid le projet. Le permis dexploitation nautorise pour linstant que 500 vaches laitires, plus quelques centaines de gnisses. Les installations ont cependant t dimensionnes pour accueillir 1000 vaches en cas dautorisation dagrandissement, qui dpendra notamment du plan dpandage des dchets de la ferme. Les 150 premires vaches sont arrives en septembre 2014 et la premire traite a eu lieu le samedi 13 septembre.

Le projet de ferme des 1000 vaches nous alerte. Il est temps en France de sinterroger sur le modle de dveloppement agricole souhaitable pour le futur et sur les politiques agricoles adquates pour le promouvoir.

Cette interrogation est ncessaire dans beaucoup dautres pays. Le Forum Mondial pour lAccs la Terre (FMAT 2015) aura pour objet de faire changer gouvernements et organisations de la socit civile de laccs la terre au bnfice des petits producteurs et de lagriculture familiale (Cf. www.agter.asso.fr/IMG/pdf/fm). Mais ce pourrait tre aussi une formidable opportunit de dbattre sur lagriculture que nous souhaitons pour la France !

Jacques Loyat est membre dAGTER et IGGREF honoraire. Chercheur associ au Cirad, Jacques Loyat e t lorigine du projet dObservatoire des Agricultures du Monde (World Agriculture Watch), actuellement port par la FAO. Il est auteur de plusieurs ouvrages sur lagriculture et les politiques agricoles, dont le dernier en date : Agricultures du monde, Les questions qui font peur, les solutions pour agir durablement , Editions France Agricole, 2013.

Divers

Divers

La Confdration paysanne appelle une mobilisation collective le 28 octobre 2014, en soutien des neuf militants de la Conf poursuivis suite aux actions menes sur le site de lusine des 1000 vaches et appels comparatre devant le tribunal dAmiens ce mme jour.

La Confdration paysanne dnonce la volont de criminaliser laction syndicale que cette action lgale poursuit, en laissant Michel Ramery continuer son projet en toute impunit.

article(s) franais  espagnols anglais 

article(s)

FORUM MONDIAL SUR LACCS LA TERRE ET AUX RESSOURCES NATURELLES (FMAT 2015)

11 octobre 2014
APPEL Dix ans aprs le Forum Mondial sur la Rforme Agraire FMRA (Valencia, 2004) et la Confrence Internationale sur la Rforme Agraire et le Dveloppement Rural CIRADR (Porto Alegre, 2006), et dans le prolongement de lAnne Internationale des Agricultures Familiales (AIAF), nous, signataires du prsent appel, soulignons la ncessit de runir nouveau, dans un dbat ouvert, diffrents acteurs sociaux et institutions pour faire avancer la rflexion et amliorer laccs des agriculteurs pauvres la (...)

RT#38. Vikas Rawal. Les disparits de caste, de classe et de genre dans l’Inde rurale (vido)

10 octobre 2014
Confrence de Vikas Rawal, Professeur associ au Centre dtudes conomiques et planification de lUniversit Jawaharlal Nehru de New Delhi : Les disparits de caste, de classe et de genre dans lInde rurale Vikas Rawal est professeur au Centre dtudes conomiques et planification de lUniversit Jawaharlal Nehru de New Delhi. Nous le remercions davoir accept linvitation de Frdric Dv (AGTER). Vikas Rawall a dress un tableau de lvolution des structures agraires en Inde, partir des recherches (...)

Forum sur le Canal Interocanique du Nicaragua. Managua, 11 Septembre 2014

9 octobre 2014
Dans le cadre des Journes culturelles et scientifiques sur le Canal Interocanique du Nicaragua, organises par lInstitut dhistoire du Nicaragua et dAmrique Centrale, une table ronde a t organise sur le campus de lUniversit Centroamricaine, UCA. Diaporama Intervencin de Michel Merlet. Foro-Canal. Michel Merlet, invit par lAcadmie des Sciences, a prsent les rsultats des travaux danalyse raliss par aGter sur les grands projets dinvestissement agricole dans le monde et il a discut (...)

PROU. Production dagrocarburants dans la rgion de Piura : des projets agricoles modernes moins efficients que les petites exploitations familiales

4 octobre 2014, par Averill Roy

Les organisations des peuples autochtones des forts du monde influencent la Confrence sur le Climat des Nations Unies, septembre 2014

30 septembre 2014
Une coalition mondiale des peuples autochtones des forts a prsent des propositions, apprentissages et autres questions au sujet de la ncessit de reconnatre, par des titres, les territoires indignes, de la ncessit de disposer de fonds pour faire face aux impacts du changement climatique ainsi que de lobligation de respecter la procdure de consentement libre, pralable clair. La semaine du 22 au 28 septembre 2014 sest tenu New York, le Sommet sur le climat de 2014, organis par les Nations (...)

Naissance d’une nouvelle revue : La revue foncire

28 septembre 2014, par Michel Merlet
La fermeture de lADEF (Association des tudes foncires), suite sa mise en liquidation judiciaire fin 2013, a entrain la fin de la revue tudes Foncires, dont le premier numro tait sorti trente cinq annes plus tt, en 1978. En application dune dcision de justice du 13 mai 2014, la socit prive responsabilit limite Business immo est devenue propritaire des actifs de lAssociation des tudes foncires. Face cette nouvelle situation, un groupe de 70 personnes, dont la plupart avaient t (...)

Sminaire Efficience conomique de lusage de leau agricole par les agricultures familiales

11 septembre 2014, par Michel Merlet
Le 23 septembre 2014 la commission Agriculture et Alimentation (C2A) de Coordination SUD, en lien avec le COSTEA (Comit scientifique et technique eau agricole), plate-forme multi-acteurs dont plusieurs membres de la C2A sont parties prenantes, a organis un sminaire Moment privilgi de partage danalyses en amont du 7 Forum de leau de Daegu en 2015, ce sminaire a permis denrichir ltat des connaissances quant aux dfis defficience conomique et de gestion de leau auxquels sont confronts les (...)

Intressante initiative des lves ingnieurs de Montpellier SUPAGRO l’occasion de l’anne de l’agriculture familiale

29 juillet 2014, par Michel Merlet
Une quarantaine dtudiants de lcole dingnieurs agronomes de Montpellier, SupAgro, ont pris linitiative de chercher valoriser les stages quils ralisent dans le cadre de leurs tudes par un travail collectif qui fasse mieux connatre les diffrentes formes dagricultures familiales existant dans le monde, et aide comprendre les enjeux qui existent autour de leur maintien et de leur dveloppement. Leur projet sinscrit dans le cadre de lanne internationale de lagriculture familiale, AIAF 2014, (...)

Madagascar. Agriculture familiale paysanne ou agrobusiness : un choix de projet de socit

22 juillet 2014
Dans le cadre de ses actions pour la dfense des terres malgaches et pour le soutien au dveloppement des citoyens et paysans malgaches, le Collectif TANY rclame depuis quelques annes la mise en place dune politique agricole malgache cohrente qui dveloppera lagriculture familiale et permettra une alimentation dcente et suffisante pour la majorit de la population du pays. Dans lattente et au vu des vnements actuels, le Collectif tient partager ses inquitudes et questionnements. I - Comment (...)

Honduras, un feuilleton tragique. Editorial du bulletin d’information du 9 Juillet 2014

15 juillet 2014, par Hlne Roux

NEWSLETTER FR # 22


FORO MUNDIAL SOBRE EL ACCESO A LA TIERRA Y A LOS RECURSOS NATURALES (FMAT 2015)

11 octobre 2014
CONVOCATORIA Diez aos despus del Foro Mundial sobre la Reforma Agraria FMRA (Valencia, 2004) y de la Conferencia Internacional sobre Reforma Agraria y Desarrollo Rural CIRADR (Porto Alegre, 2006) y en prolongacin del Ao Internacional de la Agricultura familiar (AIAF), los firmantes de este llamamiento subrayan la necesidad de volver a reunir, en un debate abierto, a diferentes actores sociales e institucionales para promover una reflexin renovada y mejorar el acceso de los agricultores (...)

RT#33. Los subsidios al sector agropecuario en Mexico. Encuentro con Hctor Robles (vdeo)

9 octobre 2014
La reunin fue animada por Hctor Robles, coordinador ejecutivo de la pagina web "Subsidios al Campo en Mxico". La cuestin de los subsidios pblicos y de los impuestos relativos al sector agrcola son temas muy importantes, pero raramente discutidos, en cuanto generalmente son poco transparentes. La pagina web Subsidios al Campo es la primera en Amrica Latina que a como objetivo de informar sobre la utilizacin de los subsidios pblicos para el sector agropecuario en Mxico y sobre cual son las (...)

Foro Canal interocenico de Nicaragua. Managua, el 11 de Septiembre de 2014

8 octobre 2014, par Michel Merlet
En el marco de las jornadas culturales y cientificas sobre el Canal interocenico de Nicaragua, organizadas por el Instituto de Historia de Nicaragua y de Centroamrica (IHNCA) y por la Academia de Ciencias de Nicaragua, se llev a cabo una mesa redonda en el sitio de la Universidad Centroamericana UCA. Diaporama Intervencin de Michel Merlet. Foro-Canal. Michel Merlet, respondiendo a una invitacin de la Academia de Ciencias, present las enseanzas de los analisis que AGTER ha estado (...)

Organizaciones indgenas del sur global influencian la Cumbre sobre el Clima de las Naciones Unidas, septiembre 2014

30 septembre 2014
Coalicin mundial presentar propuestas, lecciones aprendidas y otros, entorno a la necesidad de titulacin de los territorios, la necesidad de contar con fondos para afrontar los impactos del cambio climtico, as como el requerimiento a respetar el Consentimiento Libre Previo e Informado. La semana del 22 al 28 de septiembre 2014 se ha realizado en New York, el Climate Summit 2014, organizado por las Naciones Unidas, un evento de relevancia mundial, en el cual diferentes actores han (...)

WORLD FORUM ON ACCESS TO LAND AND NATURAL RESOURCES (WFAL 2015)

11 octobre 2014
CALL Ten years after the World Forum on Agrarian Reform WFAR (Valencia, 2004), followed by the International Conference on Agrarian Reform and Rural Development ICCARD (Porto Alegre, 2006), and now in the International Year of Family Farming we, the signatories of this call, emphasize the need to gather different social actors and institutions in an open debate to further the discussion and improve poor farmers access to land, water and natural resources. The current situation - (...)

RT#38. Vikas Rawal. Caste, class and gender disparities in Rural India (video)

10 octobre 2014
Conference given by Vikas Rawal, Associated Professor at Centre for Economic Studies and Planning of Jawaharlal Nehru University, New Delhi : Caste, Class and Gender Disparities in Rural India Vikas Rawal is Professor at Centre for Economic Studies and Planning of Jawaharlal Nehru University, New Delhi. We thank him for having accepted Frdric Dv (AGTER) invitation. Vikas Rawal has depicted the agrarian structures evolution in India based on the research work he has carried out for decades (...)

Pour toute information, adressez un message : agter@agter.org
45 bis, avenue de la Belle Gabrielle - 94736 NOGENT SUR MARNE CEDEX - FRANCE
Tl. : +33(0)1 43 94 72 74 / +33(0)1 43 94 72 96

Se dsinscrire : newsletter-fr-unsuscribe@agter.org



 
 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________

AGTER. Adresse : 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle, 94736 NOGENT SUR MARNE CEDEX, FRANCE

Téléphone : +33(0)1 43 94 72 59 / +33(0)1 43 94 72 96
E-mail : agter@agter.org   Flux RSS Flux RSS
 
-   -