- -
 
Agter
 
La terre
L´eau
Sols, plantes et animaux
Espace rédacteurs
version imprimable
rechercher
plan du site
nous contacter
mentions légales

 
 
rien

Inscription au bulletin d'information AGTER en 3 langues












  • FR EN ES

*facultatif

puce Bulletin d'information de novembre 2017 FR
Philippe Lavigne Delville

La lettre d'information du réseau Agter

La lettre d'information du réseau Agter

L'association AGTER anime un réseau international de personnes, qui échangent et réfléchissent ensemble à l'amélioration de la gouvernance de la terre, de l'eau et des ressources naturelles. Le réseau met à disposition de tous une sélection d'informations et travaille à la formulation de propositions et d'alternatives face aux grands défis actuels. Ce bulletin trimestriel vous présente les dernières informations proposées sur notre site www.agter.asso.fr.

La lettre du 30 novembre 2017

Editorial novembre 2017

par Philippe Lavigne Delville

Réguler les marchés fonciers ruraux en Afrique et ailleurs : ouvrir le débat

Historiquement, de nombreux États européens ont cherché à réguler les marchés fonciers en milieu rural, pour contenir les risques de concentration foncière, et les orienter en cohérence avec leurs politiques économiques et leurs objectifs sociétaux. En Amérique latine, les réformes agraires du XX° siècle ont, avec des succès variés, tenté de remédier aux effets sociaux dramatiques d’un marché foncier libéralisé. Avec le tournant néo-libéral, les institutions internationales ont promu les marchés fonciers comme s’ils produisaient spontanément équité et efficacité économique. Devenue tabou, la question de la régulation des transactions marchandes sur la terre n’en est pas moins un enjeu crucial, dans de nombreuses régions du monde.

En Afrique, les transactions foncières marchandes (locations, métayages, ventes) se développent, à des rythmes et selon des dynamiques très variées. Absentes dans bon nombre de régions, y compris dans certaines régions densément peuplées et/ou fortement engagées dans des productions marchandes, elles peuvent connaître une expansion très rapide dans d’autres, à la croisée de multiples facteurs. Les marchés fonciers émergent parfois de façon endogène, entre agriculteurs, ou bien sont induits de l’extérieur, par la demande de terre d’acteurs urbains aux capacités financières (comparativement) élevées. L’absence d’alternative face à des besoins urgents d’argent (vente de détresse, pour problèmes de santé ; cérémonies ou départ en migration à financer) est une cause majeure des ventes de terre.

Les impacts de ces transactions en termes d’inégalité, de concentration foncière, de productivité, varient fortement selon les contextes. Mais les inégalités entre acteurs produisent souvent des transactions inéquitables, ou des effets négatifs en termes productifs. C’est en particulier le cas lorsqu’un acheteur urbain achète des surfaces importantes, dans un but d’anticipation foncière, sans projet productif ou sans compétence dans l’agriculture. Bien qu’elles fassent quasi-systématiquement l’objet d’un contrat écrit, validé par des autorités locales, les ventes de terre sont une source majeure de conflits fonciers : le contenu de ces contrats peut être ambigu, mais surtout, le droit à vendre du cédant pose fréquemment problème pour les parcelles familiales : la vente n’est pas forcément acceptée par les autres ayants droit familiaux.

A l’heure actuelle, les marchés fonciers se développent en dehors de toute régulation publique : les transactions sur des terres non légalisées sont jugées non légales ; les dispositifs que les acteurs locaux et les administrations locales ont mis en place pour formaliser les transactions ne sont pas vraiment reconnus. Les modalités actuelles de développement des marchés fonciers portent de graves risques de concentration foncière, de marginalisation des agriculteurs et des éleveurs familiaux. Réguler les marchés fonciers devient une urgence.

A la demande de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), une équipe de chercheurs et de consultants mobilisés par IPAR, un think tank sénégalais, a ouvert le sujet. AGTER et le Pôle Foncier de Montpellier y ont contribué. Cette étude analyse les dynamiques des marchés fonciers en milieu rural, discute leurs impacts en termes d’équité et d’efficience, identifie les risques économiques et sociaux qu’ils induisent. Elle propose aussi un cadre conceptuel sur la régulation des marchés fonciers et identifie les axes prioritaires de régulation en Afrique de l’ouest (Les rapports issus de cette étude sont disponibles sur le site d’AGTER. Le tome III de l’étude propose des analyses d’expériences de régulation, dans différents continents - cf. ci-dessous).

Reconnaître les transactions marchandes sur les terres coutumières pour pouvoir les sécuriser, traiter la question du droit à vendre, est une première priorité, car c’est une condition pour des politiques plus volontaristes, visant à orienter la dynamique des transactions dans le sens de l’intérêt général. Différencier les règles selon les espaces et les acteurs, rééquilibrer les rapports entre acteurs pour mieux conjuguer équité et efficacité économique, décourager fermement les achats spéculatifs et improductifs sont autant de pistes, à mobiliser en fonction des contextes et des priorités politiques.

Avec IPAR, AGTER contribuera à diffuser les résultats de cette étude, à les rendre disponibles pour les acteurs sociaux, et au premier chef les organisations paysannes. A elles, aux experts, aux responsables des politiques publiques de se saisir de ce matériau pour porter politiquement l’enjeu d’une telle régulation et négocier les priorités stratégiques pertinentes dans leur contexte. Pour élaborer et expérimenter des dispositifs pragmatiques, simples, ancrés dans les réalités et cohérents avec les capacités institutionnelles du pays, qui assurent des régulations efficaces, au service de l’intérêt général.

Philippe Lavigne Delville est membre d’AGTER. Il est Directeur de Recherches à l’Institut de Recherches pour le Développement (IRD), Directeur du Pôle Foncier (www.pole-foncier.fr) et Président de l’APAD (www.apad-association.org).

Divers

Vous pouvez aussi suivre AGTER sur facebook !

Cette newsletter est envoyée à 2840 abonnés, en français, anglais et espagnol.

article(s) français  espagnols anglais 

article(s)

Plaidoyer pour une gestion publique du foncier agricole (Assemblée départementale des Fermiers et des Métayers. Landes)

29 novembre 2017, par Les informations agricoles/Modef des Landes

Les acquisitions chinoises dans le Berry. Un cas européen

21 novembre 2017, par Robert Levesque

Le Collectif Citoyen en France contre l’Accaparement des Terres

9 novembre 2017
Les membres de ce collectif analysent l’accaparement des terres, forment des revendications et organisent des actions pour renforcer les résistances et obtenir des réponses politiques afin de résoudre ce problème aux conséquences gravissimes. En juin 2010, une vingtaine d’organisations de solidarité internationale et un syndicat de producteurs agricole français, la Confédération paysanne, se sont réunis à l’invitation d’AGTER, du CCFD-Terre Solidaire, de Juristes Solidarité, d’Oxfam France et de Peuples (...)

UEMOA. Étude régionale sur les marchés fonciers ruraux en Afrique de l’Ouest et les outils de leur régulation. Volumes 1 et 2 (rapport principal et annexes). Une étude réalisée par l’IPAR, avec la participation de l’IRD et d’AGTER

5 novembre 2017, par Michel Merlet, Philippe Lavigne Delville, Jean-Philippe Colin, Ibrahima Ka

UEMOA. Étude régionale sur les marchés fonciers ruraux en Afrique de l’Ouest et les outils de leur régulation. Volume 3. Fiches d’expériences de régulation des marchés fonciers dans différents pays, Burkina Faso, Mexique, France, Espagne, Royaume Uni, Roumanie

5 novembre 2017, par Michel Merlet, Coline Sauzion, Samir EL OUAAMARI

Madagascar : Un défenseur de l’environnement déclaré coupable sur la base d’accusations forgées de toutes pièces

30 octobre 2017, par Coline Sauzion
Réagissant à la peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis prononcée contre le défenseur de l’environnement et militant des droits humains Raleva par le tribunal de Mananjary le 26 octobre 2017 pour « usurpation de titre », un groupe d’organisations de défense des droits humains et de la société civile comprenant Amnesty International, CCFD – Terre Solidaire, CIVICUS, CRAAD-OI, le Collectif TANY et Front Line Defenders, a souligné, dans une déclaration conjointe : « Les deux ans d’emprisonnement (...)

Jeudi 26 octobre : venez rencontrer les "Gardiens de la Forêt"

23 octobre 2017
30 Gardiens de la Forêt venus de communautés locales et autochtones du monde entier font une tournée des grandes capitales européennes avant de rejoindre Bonn pour la COP23. Ils font escale à Paris. Aujourd’hui, 80% de la biodiversité mondiale se situe sur les territoires autochtones. A travers leurs pratiques et leurs savoirs ancestraux, ces Gardiens de la Forêt représentent notre meilleur espoir dans la lutte contre le changement climatique. France Libertés, If Not Us Then Who ? et Agter vous (...)

Etats Généraux de l’alimentation et sécurité alimentaire mondiale – Les organisations de solidarité internationale quittent la salle

20 octobre 2017
Très déçues par le manque d’ambition du débat, Oxfam France, Action Contre la Faim, le Secours Catholique Caritas France et Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF), soutenues par le CCFD-Terre Solidaire, ont décidé de quitter la réunion de l’atelier 12 des Etats Généraux de l’Alimentation qui se tient aujourd’hui. La réunion de ce vendredi 20 octobre était pourtant la seule qui devait traiter de la lutte contre l’insécurité alimentaire au niveau international. « Il était déjà difficilement (...)

Entretien avec Gérard Leras : retour sur l’expérience de mise en place d’une stratégie foncière en Rhône-Alpes

16 octobre 2017, par Coline Sauzion

Gérard Leras, administrateur d’AGTER, a été conseiller spécial à la politique foncière de la région Rhône-Alpes, de 2010-2015. Durant son mandat, il a agi pour mettre en place une stratégie foncière régionale importante. Dans cet entretien, nous revenons sur les principaux éléments et mesures contenus dans cette stratégie foncière. L’entretien nous permet également d’identifier les divers acteurs institutionnels qui peuvent agir sur le foncier et de préciser leurs compétences spécifiques.

Souveraineté technologique des paysans : les actes du séminaire sont disponibles !

13 octobre 2017, par Coline Sauzion
Les actes du séminaires sur la souveraineté technologique des paysans, organisé par le réseau InPACT le 5 avril dernier, sont disponibles ! Pour les télécharger rendez-vous sur la page web de l’Atelier Paysan : http://www.latelierpaysan.org/Semin… Bonne lecture !

Madagascar : Détention du défenseur des droits humains M. Raleva

11 octobre 2017
Veuillez trouver dans ci-dessous un appel urgent publié par l’organisation Frontline Defenders, visant à réclamer la libération immédiate de Mr Raleva, un défenseur des droits humains emprisonné à tort pour avoir demandé en public les papiers légaux autorisant la reprise d’activités d’une société minière chinoise dont les activités avaient été suspendues par les autorités plusieurs mois auparavant. Le 3 octobre 2017, le défenseur des droits humains M. Raleva, qui est connu seulement par son nom, a été (...)

Madagascar : menaces contre les personnes qui refusent de céder leurs terres

2 octobre 2017, par Collectif TANY
Veuillez trouver ci-dessous le dernier communiqué du Collectif TANY pour la défense des terres malgaches Respectez la liberté d’expression des citoyens et arrêtez de proférer des menaces contre les personnes qui refusent de céder leurs terres Suite à une transaction en juillet 2015 avec Mme RANDRIANASOLO Mamy Estelle, détentrice du permis d’exploitation artisanale PRE n° 38642, la société canadienne DNI METALS a commencé les travaux de prospection sur le terrain en avril 2017 dans le village (...)

La reforma agraria en Perú

3 novembre 2017, par Fernando Eguren

Perú ¿Era necesaria una reforma agraria ?

30 octobre 2017, par Fernando Eguren

Farming land. Chinese purchases in the Berry. A European case

22 novembre 2017, par Michel Merlet

Guidelines for Agrarian Systems Diagnosis

3 novembre 2017, par FAO

Pour toute information, adressez un message à : agter@agter.org
45 bis, avenue de la Belle Gabrielle - 94736 NOGENT SUR MARNE CEDEX - FRANCE
Tél. : +33(0)1 43 94 72 74 / +33(0)1 43 94 72 96

Se désinscrire : newsletter-fr-unsuscribe@agter.org



 
 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________

AGTER. Adresse : 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle, 94736 NOGENT SUR MARNE CEDEX, FRANCE

Téléphone : +33(0)1 43 94 72 59 / +33(0)1 43 94 72 96
E-mail : agter@agter.org   Flux RSS Flux RSS
 
-   -